NLFR

Plateforme sur l'architecture, l'architecture d'intérieur et de paysage
Concept unique de façade vitrée à protection solaire intégrée pour les bureaux Hannibal

Concept unique de façade vitrée à protection solaire intégrée pour les bureaux Hannibal

Renson & Reynaers Aluminium conjuguent leurs forces

Une chose était claire dès la conception des nouveaux bureaux de la société roularienne (Belgique) Hannibal : la lumière devait être omniprésente ! Une façade vitrée constitue alors le choix évident, mais les rayons du soleil ont vite fait de transformer le bâtiment en serre, sans parler des problèmes de réverbération sur les écrans d’ordinateur… Bref, c’était un projet pilote idéal pour permettre à Renson et Reynaers Aluminium de mettre en œuvre leur intégration d’une façade et d’un store minimaliste.

Un jardin central, à l’intérieur comme à l’extérieur
« Un concept n’est jamais le fruit d’un architecte seul », explique Sander Verhanneman (architecte – Rohm). « Pour ses nouveaux bureaux, Hannibal souhaitait avant tout préserver le caractère du jardin ; c’est pourquoi nous avons réduit autant que possible l’empreinte au sol du bâtiment. Cela impliquait une construction à trois étages, un projet pour lequel la ville de Roulers a heureusement marqué son accord. Le fait que l’on puisse admirer la ligne d’horizon de la ville depuis le second étage constitue en outre un point de repère agréable. D’un point de vue budgétaire, nous avons adopté une approche “industrielle” du projet, mais ce sont précisément les nuances grisées et les lignes épurées qui inspirent la tranquillité en contraste avec la verdure du jardin. » Celui-ci se prolonge pour ainsi dire à l’intérieur du bâtiment et fait partie intégrante de l’intérieur. Prenons par exemple les façades vitrées des premier et second étages – conçus comme un duplex paysager privilégiant la vue sur l’extérieur – qui offrent la cime majestueuse des arbres pour décor. Plus que jamais, l’intérieur et l’extérieur se confondent à merveille. « Avec une façade vitrée tant à l’avant qu’à l’arrière, on peut carrément voir à travers le bâtiment », précise Sander Verhanneman. « Cela confère une très grande ouverture au bâtiment, sans oublier que l’intérieur est baigné de lumière. »

Lumière à l’intérieur, visibilité vers l’extérieur
C’est précisément cela qui a été un choix très délibéré pour Kristof Carrein, l’un des gérants de la société Hannibal : « Les “creative warriors” de notre agence de publicité préfèrent de loin la lumière naturelle pour retoucher leurs photos, déterminer leurs choix de couleurs et évaluer les publicités. L’abondance de lumière du jour constituait donc une exigence absolue pour notre nouvel immeuble de bureaux. » Mais les façades vitrées prouvent aussi leur utilité dans le sens inverse. « Il aurait été dommage de priver les occupants du bâtiment de la vue magnifique sur le jardin sous prétexte qu’ils sont confinés à l’intérieur. On sait qu’un cadre tranquille apaise également l’esprit. C’est un atout dont il fallait tirer parti.

Éviter les phénomènes de réflexion et de surchauffe
Les grandes baies vitrées amplifient évidemment le risque de surchauffe. À l’avant du bâtiment – orienté nord-ouest – ce n’était pas vraiment un problème, mais la façade sud à l’arrière avait impérativement besoin d’être ombragée. « Pour une telle façade vitrée – et, par extension, pour toutes les fenêtres -, les stores extérieurs de protection solaire constituent tout simplement le moyen le plus efficace d’empêcher une élévation insupportable de la température lors des journées chaudes », explique Sander Verhanneman pour justifier le choix des stores. « Cela s’est souvent avéré une nécessité absolue dans le cadre de projets de bureaux antérieurs. Nous choisissons souvent des stores sombres, car ils offrent plus de transparence. Parallèlement, ils garantissent une vue optimale sur l’extérieur, même lorsqu’ils sont abaissés. » Selon Kristof Carrein, un autre élément qui a joué en faveur du choix des stores de protection solaire est le fait qu’ils éliminent totalement le problème des reflets gênants sur les écrans d’ordinateur. »

Façade vitrée architecturale avec des stores
Lein Aluminium s’est avéré le partenaire idéal pour la réalisation de la façade vitrée. Cette entreprise de Zonnebeke était en outre déjà familiarisée avec les produits de Reynaers Aluminium et de Renson, qui venaient de présenter leur nouveau développement conjoint en matière de façades vitrées et de stores de protection solaire.

« Ce projet a constitué un véritable défi », précise Jan Lein, le gérant de la société. « Visuellement, les deux façades sont identiques, mais des stores sont astucieusement intégrés à l’arrière. C’est pour cette raison que la façade avant n’est pas équipée des profilés standard en aluminium, habituels pour une façade vitrée. De telles façades vitrées architecturales ne sont jamais simples à réaliser et exigent un suivi permanent, de la conception à la phase finale. Pour la façade arrière, on a combiné pour la première fois un système ConceptWall 50 de Reynaers Aluminium avec le système Renson Fixscreen Minimal Curtain Wall 50.

Sander Verhanneman : « Notre principale préoccupation était de pouvoir intégrer ces stores de manière nette et fluide dans le mur-rideau. Comme aucun cadre de serrage standard n’a été utilisé ici, nous avons travaillé avec Reynaers, Renson et Lein pour trouver la solution la plus appropriée. C’est précisément pour cette raison que la nouvelle solution combinée de Renson et Reynaers s’est avérée un véritable succès pour les paramètres que nous avions définis. Alors que pour les murs-rideaux, il fallait jadis se contenter de stores de protection solaire qui n’étaient pas totalement compatibles et dont les guides étaient simplement vissés dans les profilés du mur-rideau, nous avons pu obtenir ici un résultat beaucoup plus fluide qui ne nuit en rien au concept. »

Reynaers Aluminium x Renson
Mieke Tielemans (Renson) : « Reynaers Aluminium et Renson partagent la même ambition de réaliser des projets toujours plus beaux. Notre service R&D commun a parfaitement combiné nos produits pour obtenir une façade vitrée idéale équipée de stores de protection solaire. Nous avons réduit au minimum les étapes de réalisation et passé ensemble les tests et l’accréditation. Ce développement conjoint a permis de ramener le nombre total de profilés de cinq à seulement trois : le profil de recouvrement, la moulure de serrage de base de Reynaers Aluminium et la coulisse d’accouplement latérale de Renson. Les entrepreneurs et les architectes peuvent ainsi dormir sur leurs deux oreilles ; la mise en œuvre s’opère rapidement et la réalisation est parfaitement réussie. »

Un bâtiment agréable et charismatique
Un an après le déménagement d’Hannibal, son gérant Kristof se montre toujours aussi satisfait de ses nouveaux bureaux. « Un bâtiment est un peu la carte de visite d’une entreprise. Et à cet égard, il semble que nous ayons fait les bons choix. De plus, il est agréable d’y travailler grâce aux stores intégrés, qui ne nuisent nullement à la fluidité des façades. » L’aspect général de ce projet correspond aussi exactement à ce que Sander Verhanneman avait à l’esprit : « Je pense que toute la région de Roulers connaît désormais ce bâtiment. En même temps, il est toujours agréable de pouvoir se remémorer un projet réussi qui ne doit pas nécessairement être le plus coûteux, après tout. »

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.